C’est sous les latitudes de la Bourgogne qu’on trouve les régions viticoles de l’Ontario. Elles sont situées entre 41 et 44 degrés de latitude nord. Ces vignes de régions plus fraiches nous donnent des vins plus aromatiques et rafraîchissants avec une acidité plus marquée que ceux de régions plus chaudes. Le lac Ontario modère la température de l’air  tout au long de l’année et les constants écarts de température donnent un bon équilibre entre l’acidité, l’alcool et l’expression du fruit.

Les sols sont composés d’argile, de calcaire et de limon glaciaire. L’argile limite la production de vignes, ce qui donne de petites baies et de petits rendements. Les sols, combinés au climat distinctif contribuent à l’expression de l’esprit des lieux des vins ontariens.

Matt Kramer, auteur et chroniqueur de Wine Spectator, a utilisé le terme Somewhereness pour décrire le mélange du terroir, du climat,  de la vigne et du vigneron.

Lors de son passage à Montréal le 10 septembre dernier, le groupe Somewhereness, composé pour cette occasion de 11 domaines, a présenté les produits suivants.

Domaine 13 th Street Winery, Niagara Peninsula.

Les propriétaires sont Doug et Karen Whitty. Le domaine se consacre à la production de vins mousseux et de vins tranquilles depuis 1998. Le vigneron du domaine est Jean Pierre Colas, qui compte plus de 30 ans d’expérience dans le Beaujolais, à Chablis et au Chili.  Le Riesling, le Chardonnay, le Gamay noir et le Pinot noir  couvrent 40 acres. Le domaine produit des vins fins, considérés parmi les meilleurs de la région.  

Premier Cuvée 2012, Niagara Peninsula VQA. C’est un mousseux très aromatique. La bouche est rafraîchissante avec une texture mi-grasse. Invitant à boire tranquillement et à l’apéro. 48 mois sur lies. (44.50$)

2017 Cabernet Franc, Creek Shores VQA. Un nez  épicé et fruité. Au goût, les tanins sont soyeux et le corps est ample. À l’intérieur de la trajectoire, il est corsé, épicé, fruité, sec, végétal et long. Il présente une bonne acidité et une finale à la violette. (29.65$)

Bachelder Niagara

Thomas Bachelder, le rêve réalisé.

Natif de Montréal. Thomas Bachelder avait travaillé dans différents domaines, jusqu’au jour, où au tournant de la cinquantaine, lui et sa femme ont décidé de lancer une entreprise de négoce, « Delaney-Bachelder ». Le couple achète ses raisins et loue caves et pressoirs, point! Ce personnage coloré dans le monde  du vin produit dans trois pays : France, Canada et États-Unis.

Thomas Bachelder s’occupe de produire du Chardonnay, du Pinot noir et maintenant du Gamay. Il produit en Bourgogne, au Niagara et en Orégon.

Pinot noir Parfum de Niagara 2016, Niagara Peninsula VQA. Il montre un nez ouvert de fruits rouges frais et de tabac. En bouche il est sec avec une bonne acidité et il offre des saveurs de fruits rouges, de tabac et de terre humide. Les tanins  sont soyeux avec une longue persistance et une finale agréable de tabac. (25$)

La première cuvée Gamay Wismer-Foxcroft Vineyard 2016, Twenty Mile Bench VQA. Il respire  des arômes fruités et épicés. L’attaque est agréable. Vin sec et mi-boisé. Les tanins enrobent la bouche et se combinent bien aux fruits. L’acidité est discrète et la finale soutenue. Un gamay sérieux. (27$)

Cave Spring Cellars

Le domaine Cave Spring Cellars doit son  nom  aux grottes de calcaire et aux sources  d’eau minérale qui broutent dans le vignoble.

Fondé et exploité par la famille Pennachetti et le vigneron émérite Angelo Pavan. Le domaine est un pionnier de la culture de vitis vinifiera. Leurs meilleurs crus sont issus de vignes âgées d’une quarantaine d’années plantées dans les sols argilocalcaires du vignoble Cave Spring de Beamsville Bench.

Cave Spring Cellars cultive dans trois vignobles pour un total de 72.5 hectares (179 acres). 80% de la production provient de Beamsville et 20% de Lincoln Lakeshore. Avec un total de 58.000 caisses. 72% en blanc et 28% en rouge.

30.25 ha en Riesling, 14.5 ha en Chardonnay, 12.25 ha en Cabernet Franc, 7.25 ha en Pinot noir, 5.75 ha en Gamay, 1.75 ha en Pinot gris et 0.75 ha en Gewustraminer.

Cave Spring Cellars est vendu partout au Canada, aux États-Unis, sur le marché européen, en Chine et au Japon.   

Riesling Dolomite 2016, Niagara Escarpment VQA. Un très beau nez puissant d’agrumes et de pétrole.  À l’attaque, il se détache des arômes de lime, de sel et d’agrumes. Au palais, l’acidité est succulente et provoque des frissons partout dans le corps. Longue persistance avec une bonne tension. La finale est rafraîchissante. (20.70$)

Riesling CVS 2016, Beamsville Bench VQA. Nez au citron vert, de miel et avec des nuances de pétrole. Au premier contact avec la bouche on sent la minéralité. Le corps est mi-musclé avec une bonne tension. Citronné, rafraîchissant et légèrement pétillant tout au long de sa trajectoire. Bonne persistance.  (31.90$)

Pinot noir Dolomite 2016, Niagara Escarpment VQA. Un fort coup de fruits rouges et d’épices que vous trouverez au nez. Un corps robuste qui possède des tanins puissants. La trajectoire est garnie de fruits rouges, de bois, de cannelle et de tabac. Une bonne acidité dans un vin corsé, soutenu et équilibré. Bon rapport qualité-prix. (24.20$)

Domaine Queylus, Niagara Peninsula.

Au sud de l’appellation VQA Vinemount Ridge, Queylus se spécialise dans la production de Pinot noir, de Chardonnay, de Merlot et de Cabernet franc.  Provenant des 16 hectares de vignes du domaine, avec ses appellations :  Vinemount Ridge, Lincoln Lakeshore et Twenty Mile Bench. Thomas Bachelder, soutenu par l’œnologue Kelly Mason,  produit les vins du Domaine Queylus.

Merlot La Grande Reserve 2013, Niagara Peninsula VQA. Un nez élégant avec des arômes de bois et d’épices. Un goût charmant avec des tanins soyeux et une bonne acidité. Ce Merlot fruité, boisé, corsé et épicé va vous charmer avec sa longue persistance. (49.95$)   

Flat Rock Cellars. Appellation Twenty Mile Bench.

Situé au sommet de Twenty Mile Bench, au sud-est de Jordan Village, le domaine produit une gamme de Riesling, de Pinot noir, de Chardonnay et de vins mousseux avec la méthode traditionnelle.  Le domaine ultramoderne compte avec des vignes sur 80 acres et travaille par gravité. Particulièrement le fameux Riesling Nadja’s Vineyard, est considéré comme l’un des plus prestigieux vins de la région.

Pinot noir 2016, Twenty Mile Bench VQA. Un nez agréable qui s’affirme par des saveurs de fruits rouges. Les tanins sont charnus, la persistance est appréciable, l’acidité est présente et la finale fruitée. Sec, corsé et harmonieux.   (23.95$)

Nadja’s Vineyard Riesling 2016, Twenty Mille Bench. Nadja montre son potentiel au nez avec la pomme verte et les agrumes. Nadja se démarque par  une attaque citronnée et rafraîchissante. La tension est là, suivie par la pomme verte, la poire, les agrumes et les fleurs. Nadja exhibe un corps léger et une finale agréable.  (25$)

Hidden Bench.

Fondé en 2003, et en utilisant exclusivement les fruits issus de ses vignobles biologiques qui s’exhibent sur 100 acres, le propriétaire Harald Thiel montre son approche à la nature.

Le domaine produit une gamme de Pinot noir, de Chardonnay, de Riesling, et d’assemblages de cépages bordelais. Les vignobles Rosomel, Locust Lane et Felseck sont tous situés dans la sous-appellation Beamsville Bench de Niagara, cependant, chacun a sa propre expression du terroir.

Estate Chardonnay 2014, Beamsville Bench VQA. Tout un panier de fruits exotiques au nez : l’ananas, la pêche en sirop, le maïs et le beurre. Un goût  puissant et fruité, tout en étant subtil et velouté. L’acidité est délicieuse, autant que ses  fruits exotiques. L’ananas, la pêche et le maïs à volonté pendant de longues secondes. Simplement succulent!   (32$)

Malivoire Wine

Dans les appellations Beams Bench et péninsule du Niagara.

Martin Malivoire est un adepte-collectionneur de vins. Il est aussi le propriétaire du domaine qui prend son  nom de famille, Malivoire. Spécialiste dans le  domaine des effets spéciaux à Hollywood, Martin Malivoire a décidé de changer son destin.  En 1996, il a donné la vie au domaine Malivoire. Du chardonnay, du Pinot noir, du Gamay et du Maréchal Foch sont les cépages vedettes du domaine.

Gamay 2017, Niagara Peninsula VQA. On dirait qu’il a un nez joyeux et fruité. Un vin léger. En bouche, on goûte la cerise. Les tanins  sont discrets. Style Beaujolais, aussi une courte macération carbonique, selon les mots de son producteur. (18.75$)

Southbrook Vineyards, Organic Vineyards.

Dans les appellations Four Mile Creek, Niagara-On-The-Lake et Niagara Peninsula, Bill Redelmeier et son épouse Marilyn sont les ambassadeurs des vins locaux. Leur établissement vinicole est certifié LEEDMD. Le domaine de 150 acres appartient à la sous-appellation Four Mile Creek, il produit du Chardonnay,du Cabernet Sauvignon, du Cabernet Franc du, Merlot et de la Sirah. Les vignes sont élevées en biodynamique sous la direction d’Ann Sperling, vigneronne expérimentée.

Estate Orange Wine 2017, Ontario VQA. (Skin fermented vidal) Ce vin jaune exhibe un nez fruité. L’attaque est fruitée, on goûte les écorces d’oranges. Une bonne acidité. Il tapisse la bouche en laissant un goût d’écorces d’orange.  La macération pelliculaire est d’un mois et la fermentation est en inox. (34.95$)

Estate Merlot 2016, Four Mile Creek VQA. Un rouge avec des arômes d’épices et de petits fruits. Avec une belle acidité et des tanins charnus, ce Merlot s’expose dynamiquement, long en bouche, fruité et boisé. La finale est agréable et épicée. Le vin a été élevé un an en fût de chêne français. (45.95$)

Stratus

Stratus est un vignoble de 55 acres dans les appellations Niagara Lakeshore et Niagara Péninsule fondé en 2005.  Il a été le premier établissement vinicole certifié LEEDMD au monde. Stratus fait pousser des raisins sans produits chimiques, afin de protéger la santé et le goût du terroir. Le vigneron J-L Groux produit des vins à l’aide de 16 variétés de raisin issues du domaine qui compte avec des installations de vinification par gravité. Il dispose d’un système de chauffage et de refroidissement par géothermie.

Stratus White 2014, Niagara-On-The-Lake VQA. Le Chardonnay, le Sauvignon blanc et le Sémillon sont les acteurs principaux qui servent à élaborer ce vin velouté, fruité, floral et frais. Le maïs combiné à une touche d’agrumes le fait vraiment délicieux. La persistance est longue. Un subtil goût de fleurs se retrouve jusqu’à la finale.     (52$)

Stratus Red 2015, Niagara-On-The-Lake VQA. Assemblage bordelais. Un agréable et puissant éventail d’arômes fruités noirs cuits et d’épices. Passerelle ample de saveurs en bouche : La figue, le cassis, la prune, le bois, la menthe et le poivre. Une persistance respectable et une acidité marquée, accompagnée de tanins étoffés complètent pour en faire un vin riche, séduisant et solide. Un rouge sec,  corsé, épicé qui coûte 48.00$.

Tawse Winery

Dans les appellations Twenty Mile Bench et Niagara péninsule.

Avec plus de 200 acres, le domaine Tawse a été élu le vignoble canadien de l’année à plusieurs  reprises.  Tawse travaille en viticulture biologique et biodynamique, il utilise aussi la technique de la gravité douce et naturelle pour faire passer les raisins et leur jus par les différentes étapes de vinification.

Le propriétaire Moray Tawse a fait mentionner sur l’étiquette le nom précis du vignoble, dont le Pinot noir, le Chardonnay, le Cabernet Franc et le Riesling sont issus.

Le domaine Tawse s’est démarqué comme leader de l’industrie avec son tout premier millésime en 2001.

Limestone Ridge Sparking Riesling 2016, Twenty Mile Bench VQA. Vraiment succulent! Pétillant, fruité, floral, rafraîchissant et gouteux, avec une bonne tension, floral et tout en longueur. La finale est solide, harmonieuse et  savoureuse.  (26.45$)

Laundry Vineyard Cabernet Franc 2014, Lincon Lakeshore VQA. Voici un vin corpulent et  fruité dès l’attaque.  Les tanins se présentent avec force lors de sa très longue trajectoire boisée et fruitée, de plus en plus jusqu’à la finale. La prune, le bois, les épices et l’acidité sont toujours dans la palette. Une belle expression de lui-même!  (33.75$)

Sources d’information: Somewhereness.com et l’événement même.

Publications associées