Les femmes ont été toujours un parti très important dans le monde du vin. La délicatesse, l’attention, le travail minutieux, la force, l’instinct, l’initiative, le savoir-faire et l’amour pour la vigne. Parce que c’est juste elles qui donnent la vie aux prochains vignerons et assurent les générations futures. Voici quelques « Femmes derrière le Vin ».

Régine Sumeire Pétale de Rose 2016, France. Vin rosé bio qui vient de la Provence. Il est constitué en partie de grenache. Sa robe, de tonalité saumon, fait l’ensemble avec ses arômes de cerise et de framboise. Bonne acidité et agréable fraicheur en bouche. La persistance est longue et les fruits rouges caressent le palais jusqu’à la finale aux saveurs de cerise. Sec, frais, fruité, coulant et velouté comme un pétale de rose. 19.65$

Fier de sa culture biologique et fidèle à la tradition familiale de préserver la qualité des vins Régine Sumeire a produit en 1985 le Pétale de Rose, le premier vin rosé clair de Provence. Un vin qui se compose de huit cépages, le grenache est parmi eux. En vinifiant des raisins rouges de grenache en grains entiers dans un pressoir hydraulique de type coquard pour y avoir un rosé fin et délicate.

Punset Barbaresco 2011, Italie. Les apparences sont trompeuses! À première vue, ce vin provenant du Piémont nous intrigue par sa teinte peu colorée et par sa profondeur moyenne. Mais attendez-là, parce qu’au nez il montre son grand potentiel : les raisins secs, le cacao, le tabac, les fruits noirs et le bois. Et quoi dire au gout : le tabac, le cèdre et l’eucalyptus, qu’on découvre à l’attaque, vont bien avec son acidité. Les arômes perçus à l’odorat se convertissent en saveurs et des fleurs mauves s’y ajoutent. Les tanins sont fermes et la persistance très appréciable. Ample, puissant et massif. 59.25$

Puissant comme le Nebbiolo Marina Marcarino, est une des vigneronnes les plus honorées d’Italie. Elle a suivi sa conciliation pour la nature et a modifié le domaine familial en un vignoble BIO, 100 % certifié biologique.

Emiliana Organic Vineyards Coyam 2013, Chili. Rouge violacé intense, à la profondeur foncée et aux nombreuses larmes qui coulent sans s’arrêter, qui nous font tomber en amour. Ce vin sent la nature et les petits fruits des champs. Fruité à l’attaque en manifestant une acidité rafraichissante. Sec au palais, il a une évolution qui augmente le plaisir avec des fleurs mauves, des fruits noirs, du cèdre et des tanins enrobés. Un vin musclé, racé et pur, qui vous donnera une longue persistance et une finale avec des étincelles épicées. Prenez plaisir à savourer la nature en toute tranquillité. 29.95$

Noelia Orts, la jeune vigneronne du domaine aspire toujours faire les meilleurs vins en se appuyant dans l’équilibre de l’univers. Le cosmos, la terre, les vignes, l’énergie et bien sur le savoir-faire influent pour nous donner la balance parfaite d’un vin. Voici le résultat!

Cavas Parés Balta Indigena 2016, Espagne. Vin certifié BIO. Élaboré à la Catalogne par 2 œnologues, qui en plus d’être des collègues, sont aussi des belles-sœurs. De couleur jaune paille foncé, il est propriétaire de belles larmes indigènes. Fait de grenache blanc, il nous offre un nez ouvert avec des arômes de fleurs, de miel et d’épices. L’attaque est subtilement ronde et l’acidité discrète. Les fleurs blanches et roses vont bien avec le quartz. L’abricot apparait à la finale. Sec, frais, fruité et minéral. 21.95$

C’est à la Bodega Parés Balta que chaque femme a son propre vin. En plus d’être de belles-sœurs Maria Elena Jiménez et Marta Casas, sont les œnologues de la maison. Elles sont totalement en symbioses avec l’univers. Leur grand respect pour la planète, l’histoire et les vins ont provoqué le retour à des immémoriales méthodes de vinification.

Château de Gourgazaud Réserve Minervois La Livinière 2015, France. Originaire du Languedoc-Roussillon, ce rouge violacé est un assemblage de syrah et de mourvèdre. Il se présente avec des accents de garrigue et de torréfaction, tels que le café et le moka, qui sont aussi présents lors du premier contact en bouche. Il se démarque par son bel équilibre entre l’acidité, les tanins charnus et son panier de fruits des champs, le bois, le cacao et les épices. La longueur est très captivante et la finale agréablement boisée. Sec, corsé, ample, solide et harmonieux. 18.70$

Propriétaire-récoltante depuis janvier 2005 du vignoble phare de sa région. Annick Tiburce, c’est la quatrième génération d’un domaine familiale. Le succès c’est grâce à l’effort mis au vignoble de tout l’équipe où les vignerons, le savoir-faire et la nature jouent, chacun sa partition.

Publications associées